Tutoriel video – Centraliser le contenu des sites que vous visitez régulièrement via un agrégateur RSS

Tutoriel video – Centraliser le contenu des sites que vous visitez régulièrement via un agrégateur RSS


Avant de débuter le tutoriel, je dois vous expliquer le principe d’un agrégateur de contenu.

Le principe

Lorsque vous visitez un site web régulièrement, c’est pour aller consulter leurs nouveaux articles. Les articles, comme ce tutoriel, ont une structure: un titre, une date, un auteur, du contenu divers (textes, photos, vidéo, etc).

Les sites web disposent, à 99%, d’une technologie appelée RSS (Really Simple Syndication). Un lien RSS est comme un lien de site web mais n’est pas consultable par votre navigateur web. C’est un autre logiciel qui va lire ce lien.

Donc, pour le site http://www.mafiarose.com, vous consultez une page avec plusieurs articles. Pour le lien RSS, http://www.mafiarose.com/feed/, un logiciel tiers va lire les articles sans la présentation de la page du site, juste le contenu. Vous me suivez toujours? Ce n’est pas sorcier

Le logiciel tiers

Le rôle du logiciel est de pomper les articles de tous les sites qui vous intéressants, de vous présenter ce contenu, article par article, selon vos préférences, SANS mise en page. Vous n’êtes plus sur le site web, vous consultez les données du site web. C’est là toute la différence. Fini la publicité, les boutons à gogo et autre cochonnerie, vous n’avez que le contenu!

ÉTAPE 1: Google Reader, votre premier agrégateur

Pour centraliser les différents flux RSS provenant des sites que vous consultez religieusement (comme Mafia Rose!), je vous recommande Google Reader. Il est à la base de ce tutoriel, il est gratuit, il permet aux logiciels d’aller chercher vos contenus RSS sans les reconfigurer, etc. Que des avantages! Allez sur http://google.com/reader pour connecter votre compte Google à ce service. Si vous n’avez pas encore de compte sur Google, ben il est temps d’en créer un.

ÉTAPE 2: Configurer votre navigateur web

Sous Chrome ou Safari, vous avez besoin d’un petit plug-in pour lier votre navigateur à Google Reader. Ce plug-in ajoute un bouton dans le navigateur qui vous permet d’ajouter un site dans Google Reader.

Pour Safari 6, avec Mountain Lion sortie ce mois-ci, je vous recommande RSS Menu Extension.  À savoir que les anciennes versions de Safari avaient ce bouton par défaut.

Pour Chrome, c’est Extension Abonnement RSS.

ÉTAPE 3: Ajouter vos sites à Google Reader

Allez simplement sur le site web que vous voulez ajouter. Logiquement, vous pouvez cliquer directement sur le nouveau bouton de votre navigateur. Si celui-ci ne donne pas de résultat, chercher sur la page, en haut ou en bas du site web, le terme RSS ou un petit point qui émet rss.

En cliquant sur celui-ci, vous déclencherez le processus. Un message vous demandera si vous voulez ajouter ce site à Google Reader. Vous dites oui et vous passer au suivant. Une fois tous vos sites ajoutés, retourner voir Google Reader. TaDa! Les articles de l’ensemble des sites que vous consultez s’y retrouvent.

Présenté en ordre chronologique, vous pourrez alors consulter tout ce contenu sans avoir besoin de passer d’un site à l’autre. Rapide, efficace, fantastique!

ÉTAPE 4: La sélection d’un logiciel tiers

Mais alors, si Google Reader présente tout ce contenu, pourquoi utiliser un logiciel?

Google Reader est bien mais est plutôt limité au niveau présentation. Personnellement, j’utilise sur Mac, iPhone et iPad le logiciel Reeder. Celui-ci se connecte sur votre compte Google Reader avec lequel il se synchronise (ajout ou retrait de flux RSS, articles lu et non lu). Reeder devient votre logiciel primaire, vous n’utiliserez pratiquement plus votre navigateur web pour vos actualités quotidiennes. Reeder ajoute aussi plusieurs options mais reste avant tout axé sur une interface épuré. Le contenu prime!

D’autres logiciels sous PC et MAC, sous iPhone, Android et Windows Phone existent. En fait, la technologie RSS est une des plus belles technologies, très anciennes, jamais utilisé dû à la complexité de compréhension de celle-ci par le grand public.

L’utilisation de iPhone et de iPad remet au gout du jour les flux RSS. Vous ne désirez pas passer d’un site web à un autre avec votre téléphone. En centralisant TOUT le contenu de vos sites web fréquemment visité, vous gagner en simplicité et en efficacité. Qui plus est, une fois vos flux RSS synchronisé sur votre iPhone ou votre iPad, vous pouvez les consulter en mode déconnecté, genre dans les transports en communs (idéal pour Guillaume!).

Je vous encourage à mettre vos culottes et à oser enfin! Ce n’est pas sorcier et ça ne coute rien d’essayer.

+ There are no comments

Add yours

Laisser un commentaire