Calendrier de l’Avent 17/19 : Heather O’Neill / Hôtel Lonely Hearts

Calendrier de l’Avent Mafia Rose

0
19

Heather O’Neill / Hôtel Lonely Hearts : figure montréalaise respectée du milieu litéraire anglophone, Heather O’Neill avait vu son premier roman traduit/massacré à la sauce franchouillarde par les éditions 10/18 il y a 10 ans. Résultat, la rencontre entre les lecteurs de la Belle Province et cette formidable auteure n’avait pas eu vraiment lieu. Mais, tout est bien qui finit bien, grâce aux magnifiques traductions de ses trois autres livres par les éditions Alto, dont son plus récent roman, Hôtel Lonely Hearts (les deux autres étant le recueil de nouvelles La vie rêvée des grilles-pains, paru en 2017, et le roman Mademoiselle Samedi soir, prévu pour février 2019).

Résumé : Dans un orphelinat de Montréal, toutes les filles s’appellent Marie, et tous les garçons, Joseph. Mais parmi la grisaille des enfants abandonnés brillent deux étoiles : Rose et Pierrot.

Les deux orphelins se produisent en spectacle devant de riches Montréalais pendant les Années folles. Il joue du piano, elle danse, et ils rêvent ensemble de fonder le plus grand cirque du monde. Arrivent plutôt la Crise, la pauvreté crasse et une double plongée dans l’univers interlope. La Dépression est cruelle aux rêveurs, qui continueront pourtant de chercher à se réunir au clair de la lune.

Verdict : véritable lettre d’amour au Montréal interlope des années 20 ce roman nous embarque dès les premières pages dans un conte pervers à la fois magique et sordide qui n’est pas sans rappeler l’ambiance poétique d’un Edward Aux mains d’argent. Les 544 pages filent comme le vent et c’est à regret qu’on quitte ces clowns, héroïnomanes, pianistes, prostituées et autres gangsters qui peuplent les pages de ce bijou de la littérature québécoise contemporaine. Un must d’ici.