Stendhal / Le rouge et le noir : l’édition de chez Flammarion de 1954, le « tie-in » pour le film de Claude Autant-Lara avec Gérard Philippe et Danielle Darrieux. Parce que je ne l’ai pas relu depuis 1986…

 

Madame de Lafayette / La princesse de Clèves : parce qu’it’s a Lacroix sweetie! (Et aussi parce que c’est le roman qui a apporté le modernisme à la littérature française (qui l’a malencontreusement égaré depuis).