Commerçants de HoMa attaqués par les pauvres, un scandale qui sent la crasse

Il a quelques jours, plusieurs commerçants de l’arrondissement Hochelaga-Maisonneuve se sont fait vandaliser leurs commerces. Pourquoi? Simplement parce qu’ils tentent de sortir de leur pauvreté et que les autres pauvres n’aiment pas ça.En effet, le quartier le plus pauvre de Montréal donne des frissons. Quand on est pauvre, on doit le rester.De ce fait, un groupe que l’on pourrait appeler “pauvreté pour tous” a attaqué plusieurs commerces, brisant les vitrines, lançant de la peinture. En laissant un message écrit pour être bien certains d’être compris!Quand on considère que les commerçants ne sont pas des Walmart mais bien des petits cafés, restos, ou autres, quand on considère que de vouloir être entrepreneur ça demande beaucoup de courage et d’effort, que l’on se fait des semaines de 80 heures pour faire croître sa PME, c’est consternant.Il y a différents type de pauvreté dans la vie. Pauvreté financière, culturelle, sociale, etc. Ces gens doivent certainement les cumuler pour être humainement aussi bas.https://twitter.com/LeDevoir/status/407278321114693632