Un peu dépressif, mais quand même, magnifique. À quand les gens ordinaires de la francophonie feront de même?