JOUR 23

40
0
JOUR 23

On a franchi le cap des trois semaines. WOW. Il en a jusqu’a la fin de l’année à recevoir de la chimio combinée avec de la radio, trois mois, opération, trois mois.

3 jours, 3 semaines, 3 mois. Voici mes objectifs annuels.

Avec la réussite des petits plats de Epikura j’ai voulu souper avec Francis ce soir. En même temps. J’avais une bavette de boeuf mariné au vin rouge et aux oignons français. J’ai même fait une frite maison et un BBQ pour ma viande. J’ai muffé mon coup. La viande a la texture du foie (pas ma faute) et ma patte a un peu brulé (ma faute). Francis a donc mangé seul avec moi en face qui n’avait pas vraiment d’appétit pour manger ma merde.

Je suis super stressé. Tout le temps. J’ai tenté de me calmer aujourd’hui. M’asseoir sur la chaise longue en me faisant bronzer. J’ai résisté 10 minutes avant de me relever pour faire des trucs (Quoi? J’en ai aucune idée!).

J’ai mal au dos. Le stress. J’ai l’impression d’être ma mère. Un petit stresse et au lit avec des pilules pour deux semaines. Nin. Je ne suis pas ma mère.

Mais j’ai mal partout. Fuck on dirait que c’est moi qui ai le cancer. Totalement débile. Faut que j’ai ma rencontre avec mon psy pour m’outiller.

Je suis toujours en réflexion sur mes proches et leur implication dans ma vie. De plus en plus je me rends compte que la famille, finalement, ça ne sert pas à grand-chose. On va chercher nos alliés, notre garde rapprochée chez nos parents ou de nos amis. Le reste on s’en calice.

Yannick L
WRITTEN BY

Yannick L

Épicurien technologique, amateur de culture sous toutes ses formes, ancien militant gay.

Laisser un commentaire