Jour 26

33

Nous avons enfin reçu une confirmation pour débuter les pré tests en radio à Maisonneuve-Rosemont.

Après avoir rencontré avant-hier l’oncologue qui s’occupera de la chimie (une fois par semaine pour 5 semaines avant l’op), la radio quotidienne doit être combinée à la chimie hebdo. Maisonneuve + Sacré-Cœur.

J’ai fait deux voyages chez Mayrand pour acheter des caisses de bouffe Épicure. Pour l’instant, Francis peut les manger. Au pire ça ira à la poubelle.

Dans tous les crèmes et potages faits, seulement les trucs de base patates poireau passait. Épicure nous donne une superbe alternative.

La course contre la montre est déjà commencée depuis bientôt un mois. Le traitement n’est toujours pas débuté. L’alimentation reste possible malgré une perte de poids constante. Le stress y est aussi pour beaucoup. La tumeur poursuit sa progression.

Si Francis était un chien, il aurait déjà été opéré et serait aussi sur chimio et radio. Un vétérinaire a plus de marge de manœuvre qu’un médecin. C’est moche, mais c’est comme ça. Faut bien nourrir les fonctionnaires du réseau de la santé. Pas ceux qui vont possiblement sauver la vie de mon conjoint. Non. Tous ceux qui gangrènent le système. Si Francis meurt, ce sera le système qui l’aura tué.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *