Jour 31

27

Accrochage à l’Hopital Sacré-Coeur.

Nous sommes dans l’ascenseur pour quitter. Nous sommes 4, la limite Covid est de 4 personnes.

Un homme entre malgré le fait que Francis lui dise que c’est plein. Il commence à chialer. Vous ne ferez pas la loi ici, gna gna gna. Je lui dis que Francis a le cancer et que s’il attrape le Covid il va crever. Il répond que sa femme va mourir et continu de nous insulter en sortant au mauvais étage. Insulte sur insulte.

Nous sortons donc par le corridor principal et le con nous rattrape en courant. Vous auriez du crever du SIDA esti de tapette qu’il nous dit en passant près de nous en continuant sa course. On lui gueule après, le lui dit que ce n’est pas sa femme qui devrait crever, mais bien lui. Que de bonheur!

Nous en sommes à plus d’un mois. Les traitements ne sont toujours pas débutés. Un rendez-vous à Maisonneuve-Rosemon est prévu demain pour préparer les sessions de radiothérapie. La Chimio pourra être planifiée lorsque la radio sera prête. C’est trop long.

Le moral fluctue chaque jour. Je ne peux toujours pas consulter mon psy. Premier rendez-vous manqué pour des examens, celui de demain le sera aussi. Misère.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *