Le regard change

cranach
petite saloppe de pute

On entend souvent parler de la pudibonderie des Anglais, mais là, ça dépasse les limites. On veut interdire l’affichage d’une publicité imprimée dans les métros londonniens.Cette affiche représente une oeuvre de Lucas Cranach l’Ancien… une femme nue debout comme on en voit beaucoup dans les musées. D’ailleurs, cette affiche fait la promotion d’une exposition consacrée à ace peintre à l’académie royale des Beaux-Arts de Londres. Une image tout ce qu’il y a de plus ordinaire. Bref, la dame n’est pas assise dans un fauteuil à s’ouvrir les grandes lèvres à l’aide du majeur et de l’index.Y’a des limites à être bégueule tout de même. La perversion serait donc dans le regard decelui qui voit l’oeuvre?Et vous, que voyez-vous dans cette pub des années 70 à propos de la nouvelle fibre Herculon qui se nettoie facilement? Pas certain qu’on pourrait refaire une pub comme celle-ci aujourd’hui!