Jump to content

Guillaume L.

Fondateurs
  • Content Count

    8
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

0 Neutral
  1. Bon histoire de vous en mettre plein les oreilles, cette semaine je vous propose une chanson de la plus petite chanteuse du Québec… Jeanne-Mance Cormier (elle mesure 18 pouces). Chanteuse country indépendante madame Cormier se produit dans les diverses ventes trottoir et vend ses disques dans les Zellers du Québec. Si vous la voyez, encouragez-là en achetant ses disques.Je vous présente ici le fleuron de son répertoire : La chanson de l’handicapé. Véritable ode à la différence, cette chanson a le mérite de nous faire réfléchir sur les différents handicaps. Il faut l’écouter au complet, surtout lors du moment de la petite prière. C’est vraiment inspirant! C’est tout un plaisir coupable! Bonne écoute!
    On le sait tous, mon animal préféré c’est le chat, j’en ai deux et je les adore. Les chiens… mpffff. Je ne leur ferait pas de mal c’est certain, mais bon moi flatter un animal et avoir la main qui sent ledit animal par la suite… non. Je n’en veut pas aux chiens d’être ce qu’il sont même que je les aime beaucoup… enfin beaucoup trop… surtout en film. Et bien entendu, les films de chiens, c’est toujours rempli de clichés… et c’est nécessairement fait pour brailler! Avec moi, c’est la recette explosive! Larmes garanties!!! Non, mais quand tu brailles à gros bouillons en écoutant My Dog Skip! Mais ce matin, en écoutant Red Dog, les bouillons ont été encore plus gros!Aussi gros que la trame narrative du film qui raconte l’histoire d’ouvriers du nord-ouest de l’Australie (Dampier) voient arriver un chien dans leur petite bourgade miteuse et ce dernier devient le chien de tous et chacun jusqu’au jour ou le chien choisit son maître, un conducteur d’autobus joué par le beau Josh Lucas! Mais chaque habitant de Dampier a son histoire bien personnelle avec Red Dog et tout nous est conté en flashback.Bref j’en dis pas plus, Red Dog est un maudit bon film de chien. Il ne réinvente pas la roue mais on passe un agréable moment à brailler comme une Madeleine sur le sofa.. avec son chat sur les genoux!
  2. Alors qu’ils s’installent dans une ville minière de l’Ouest Australien, John et Nancy croisent la route d’un chien errant surnommé Red Dog, qui les adopte aussitôt. Leur nouveau compagnon se comporte de façon surprenante et réussit à conquérir le cœur de chacun des ouvriers qui y travaillent.
    J’appréhendais cette suite du film 1981 que j’avais adoré. Mais je me suis régalé du début à la fin. Notre Ricardo finit son secondaire et s’établit trois objectifs: Perdre sa virginité, entrer dans un bar avant d’avoir 18 ans et faire de l’argent, mais pas n’importe comment!Le personnage, plus affirmé que dans le premier volet, fera tout pour atteindre les buts qu’il s’est fixé, quitte à tomber dans la criminalité. Comme d’habitude, dans les retour en arrière, on voit différents éléments qui nous ont accompagnés dans ces années: le pot de gel DEP, l’ancienne version de la bouteille de jus Oasis etc. Comme un petit jeu de cherche et trouve, le spectateur en a beaucoup à voir, et pour une fois, soulignons le travail remarquable des costumiers et des accessoiristes.Sandrine Bisson en Claudette (la mère de Ricardo) ne déçoit pas! Elle livre ce qu’on attend d’elle: un pétage de coche en bonne et due forme!
  3. Guillaume L.

    1987

    1987, début des vacances d'été. Ricardo a 17 ans, et il a deux objectifs principaux cet été : faire l'amour avec sa blonde et entrer dans un bar avec ses amis. Ses parents voudraient bien qu'il se trouve une job, mais lui, ça ne l'intéresse pas. De toute façon, il a un plan : ouvrir une discothèque pour les 14-18 ans. Évidemment, ce n'est pas si facile, et Ricardo, à court de ressources, se résigne bientôt à devenir le chef de la mafia de Sainte-Foy lorsqu'il devient revendeur de radios d'auto volées. Tout ça pendant que Marie-Josée, sa blonde, veut être sûre qu'il l'aime avant de passer à l'acte.
  4. Hier avec mon amie Joëlle, je me suis rendu au Théâtre d’aujourd’hui à la salle Jean-Claude Germain (75 places) pour une représentation de la pièce La genèse de la rage de Sébastien Dodge et Dieu que ça a fait du bien. Ça fait du bien de voir un théâtre moins formaté que ce qu’on peut voir d’ans d’autres salles. En plus de m’épater, cette pièce m’a servi une grande leçon, c’est à dire:”Botte toi le cul pour aller dans ces théâtre-là… au lieu d’aller revoir des pièces de Tremblay que tu connais pas coeur pis que t’es toujours déçu parce que t’as vu mieux que ça dans ta vie.” Si j’y suis
  5. Jeanne-Mance Cormier est une chanteuse indépendante née à Mont-Joli le 24 mars 1952. Mme Cormier est née avec un handicap, elle ne mesure que 18 pouces (45,72 cm) . à sa naissance, les médecins ont de gros doute sur la viabilité de l’enfant. Néanmoins sa mère décidera de l’élever comme une enfant normale et de l’épauler dans l’apprentissage d’une certaine autonomie. Refusée à l’école primaire à cause de son handicap physique, elle dut apprendre à lire et à écrire à la maison. À l’âge de neuf ans, Jeanne-Mance perd sa mère, terrassée par un cancer du poumon. Devant l’incapacité d’u
×
×
  • Create New...
×
  • Create New...