Le trés sous-estimé frère de Ridley nous a quitté.

Nos amis les médias conventionnels vont fort probablement ne retenir de lui que Top Gun, et sa soit disant « découverte » de Tom Cruise. Ou encore ses films d’action taillés sur mesure pour les stars hollywoodiennes du moment, de Days of Thunder à Revenge en passant par Beverly Hills Cop II ou Crimson Tide.

Pour moi, le bonhomme a surtout marqué mon adolescence avec son génial film de vampires rock’n roll, The Hunger (Catherine en immortelle bisexuelle qui se tape Bowie ET Susan Sarandon quand même!), puis mes années fac avec le cultissime True Romance, dont la débauche de violence me semble, aujourd’hui encore, bien plus maitrisée que chez Tarantino (qui avait signé le scénario original de True romance mais ne l’avait pas adapté lui même – thank God!)

Anecdote geek:  le clip minimaliste et esthétisant de One More Try de George Michael, c’était lui aussi.

R.I.P. Tony Scott.