Nous avons assisté hier soir au spectacle Barbu, produit à Montréal dans le cadre de Montréal complètement cirque et nous sommes littéralement tombé sous le charme de cette troupe d’hommes forts, sortis de leur camp de bûcheron pour nous en mettre plein la vue.

Alliant le burlesque et l’art traditionnel du cirque, nous sommes loin des show épurés et techniquement parfaits du Cirque du Soleil. Et ca fait un bien fou de voir un spectacle à dimension humaine, où les numéros sont tous plus dangereux les uns que les autres, où on rate sont coup, on reprend et on pousse ses limites dans une acrobatie quasi impossible à faire.

La proximité des spectateurs avec la scène joue pour beaucoup, les artistes venant régulièrement jouer avec le public conquis et festif. La musique électro trad (musique traditionnelle revampée à la sauce électronique) nous ramène à nos traditions mais la touche électro réinvente le style (adieu Bottine souriante!) et c’est une réussite. La musique sera d’ailleurs commercialisée d’ici quelques semaines et je me suis fait un petit plaisir en achetant le disque en prévente.

Le spectacle est très rafraichissant, les artistes, les hommes forts, les femelles (comme aurait dit mon grand-père), les musiciens, le mentaliste (oui oui, il lit dans les esprits pour vrai!), tout est en harmonie pour donner aux spectateurs une soirée magique, décalée, drôle, effrayante, fantastique.

Credits: Photos de Christian Bonneville et Frederic Barrette http://www.christianbonneville.com/
Credits: Photos de Christian Bonneville et Frederic Barrette http://www.christianbonneville.com/

Le spectacle est présenté jusqu’au 12 juillet au théâtre l’Olympia de Montréal. Ils reste encore des billets (nous avons acheté à la dernière minute), probablement dû à un problème de mise en vente par table de 4 personnes. En effet, nous avions tenté d’acheter le mois dernier nos billets pour 5 ou pour 3 personnes, mais le système de vente nous refusait les places, désirant vendre par paires. Nous avons réessayé hier et tout d’un coup le système nous a permis l’achat. Dommage pour la troupe qui aurait surement vendu plus de places. L’informatique des fois…

Credits: Photos de Christian Bonneville et Frederic Barrette http://www.christianbonneville.com/
Credits: Photos de Christian Bonneville et Frederic Barrette http://www.christianbonneville.com/