Ah que je su donc contente de vous r’trouver mes petits agnelets!!!! Ça faisait ben longtemps que j’avais pas déversé tout ma colère consommatrice sur vous autres!!! Imaginez-vous donc qu’aujourd’hui je suis allé à pied à la SAQ pour aller m’acheter mon rhum pour me faire des ‘tit pina colada comme dins grands hôtels dans l’sud! J’me promène dins rangées, j’me pognes une bouteille de rhum… ah pis tiens, une grosse bouteille de vin St-Georges!!!! Menoum menoum! J’arrive à la caisse, pis là, y’avait du monde. Y restait juste une caisse avec une personne devant. Faque j’me plante-là en attendant comme une codingue, comme d’habetude.

Mon tour arrive, pis là en me voyant, la grand bleachée en arrière de son comptoir me dit:  » Si vous avez pas vos sacs, il faut aller à une autre caisse, ici c’est la caisse verte » Pis là elle me pointe une tite pancarte ben jouquée dans les airs ousque personne regarde pis dessus c’est marqué « CAISSE VERTE ». La face me tombe à terre… celle de la caissière itou quand à m’entend lui dire que c’est donc ben niaiseux c’te mautadine d’affaire-là!

Faque j’fais un pas de côté… un pas… pis je vais à l’autre caisse qui s’est vidée. Je d’mande à la fille en arrière de la pantry: « Pis vous, êtes vous verte, bleu ou rouge? » Pis là… c’est le début de la leçon d’écologie. Pis que les caisses vertes c’est bon pour l’environnement pis que les sacs, c’est ben mauvais. Ha ben là Tabarnak… On peut tu juste soigner son alcoolisme pis partir avec sa boisson dans des sacs saint ciboire de sacament??? Pis comment qu’y vont faire les itinérant pour cacher leu bouésson dans rue???

Là je dis à la fille: » Écoute chère, je sais ben que c’est pas de ta faute à toé, pis que tu fais ta job, mais mautadine, c’est d’la fausse écologie votre affaire! » Pis là à me répond: « Ben madame, c’est vrai que c’est pas bon les sacs pour l’environnement. » Ben ça se r’cycle des sacs, pis ça se réutilise aussi… moé j’met la marde de mon chat dedans… faque mon sac y’a plus qu’une vie! » Pis là à me dit que: « y faut comprendre, faut prendre le virage vert, pis que c’est bien… »

Non mais à me prends tu pour une cruche cibole? Heille, Shirley Curly, les sacs que tu me donnes icitte son marquée biodégradable dessus… pis ça, ça veux dire que je peux même pas les mettre au recyclage câlibine… parceque ça marche pas avec leur machines! Faque c’est direct din poubelles… mais avec la marde de chat dedans!!!! « Pis câline, pourquoi vous consignez pas les bouteilles? » que je lui dis. « Ben madame, y’a le recyclage pour ça, pis ici on a pas de place pour faire ça » Ouin, t’es bonne en criss pour trouver des raisons de r’filer le problème à la personne devant toi. T’es bonne pour défendre ton gouvernement… parce que si je pouvais aller acheter mon rhum pour mes pina colada ailleurs, cré moé que j’le f’rais. Mais en même temps, tu le sais tu que y’en a plein de gens qui les mettent pas dans les bacs à recyclge c’tes mautadines de bouteilles-là? Ben oui, c’est des méchants pollueurs. En même temps, ton boss, ben c’est l’gouvernement, pis j’le trouve ben vite pour se défaire de kek z unes de ses responsabilités. Me semble qu’y devrait investir un peu là d’ans. Ben non, ça coûte ben que trop cher!

Pis quand que y va voir que les dépotoirs sont remplis de bouteilles… ben y va dire: « C’est pas nous aut’ c’est la population… » Toutte pour s’en laver les mains. Pis m’a vous dire une affaire… y’a tu du monde qui ont vu le prix du gros rouge baisser de cinq cennes passe qu’y vous donneront pu de sacs? Ben non, vous allez embarquer, pis achater leu beau tit sacs toute cute fabriqués par des enfants attachés à leu machine à coudre pis vous aller dormir la tête en paix.

Pis eux autres, ben y vont continuer à rire de vous, parcequ’il le savent que vous avez pas le choix d’aller les voir pour ach’ter vot’ bouésson. Pis y vont rire encore plusse parce qu’y bais’ront pas leu prix, pis qu’y vous donneront même pu d’sacs pis que le prix du sac ben y’é dans l’prix que tu payes… pis mieux encore, y vont faire encore plusss d’argent avec vous aut’ parceque vous aller acheter leu sacs en tissu. Mais c’est pas grave… c’est bon pour l’environnement… pis eux, y se privent donc pas de nous r’filer des sacs qui se recylent même pas… maudite gang de pas d’allure!

Pis c’est donc bon pour le commerce le VERT! Y l’salvent tellement trop qu’y vont vous avoir dès le départ avec c’te pensée là. Mais tabarnak, réveillez-vous, comme diraient les témoins de Jéovah!!! C’est pas parceque c’est vert que c’est bon! Ça vous arrive-tu de réfléchir un brin sur ça? Tsé l’éthanol c’était super bon… heille c’est faite avec du blé d’inde… ben criss, ça prend ché pas trop combien de plants de blé d’inde qui drainent le sol pour faire un litre d’éthanol. Mais y nous l’vendait à grand coup de commercial de Guy Richer qui investissait dans l’blé d’inde!

Pis tabarnak… j’dis donc pas que si j’m’étais fait dire ça pis que j’roulais dans un gros VUS de bigue shotte! Ben non criss, j’me promène à pied, pis j’fais bouillir des feuilles de rhubarbe comme insecticide pour mes plantes criss! Bon j’vous laisse, fait que j’ailles sortir mes sacs de récupération en plastique!

XXX
Gros becs

Bernadette

1 COMMENTAIRE

  1. Ma pôvre Bernadette! Que voulez vous, le monde change. Telle une gangrène galopante, la rectitude intégriste verte gagne du terrain et la Platô Mont Royal menace de nous engloutir dans un cataclysmique raz de marée au soya… Peut être devrions nous distiller notre propre alcool, afin de nous abandonner à l’ivresse du coma éthylique.