Cloud Atlas, un film pour stimuler votre esprit

Tiré du roman éponyme de David Mitchell, Cloud Atlas est sans contre dit une oeuvre majeure, l’aboutissement et la fusion de trois grands maîtres du cinéma qui signent de leurs styles respectifs cette réalisation hors norme.

Les passés, le présent et les futures sont amoureusement combinés et confondus dans un rythme rappelant les anciennes réalisations de nos trois cinéastes. Ont repense à Run Lola Run, au Parfum, à Matrix pour le rythme, les images, les scènes épiques. On pense aussi à 2001, l’odyssée de l’espace par son côté perturbant, n’apportant pas de réponse pré digéré au spectateur.

Le jeu des comédiens est exceptionnel. Ceux-ci jouant différents rôles, différent genre, sexe, race. Eh oui, Tom Hanks est bon. Halle Berry est magnifique. Donna Bae, sublime.

Ce film s’adresse avant tout à des gens intelligents et curieux, épris d’une liberté perdue par nos carcans sociaux. Ouvert aux expériences, ouvert à la différence. Film sur la vie, sur les erreurs, les combats, la mort. La mort qui est nécessaire pour comprendre la vie. Pas la fatalité de la mort, seulement la conclusion de l’expérience humaine.

On peut comprendre les critiques de détester le film. Les Marc Cassivi de ce monde doivent se sentir tellement petits face à cette oeuvre talentueuse, dépassée par un simple film qui refuse l’établissement de leur norme.

Petite note: Une des scènes, totalement jouissives, est celle où un écrivain balance un critique culturel par le balcon, du haut d’un édifice. Très graphique et jouissif!

Synopsis