Drapeaufolies

flag

Dans ses pubs, le Nouveau-Brunswick se vante d’avoir les plus belles plages d’eau chaude de la côte… je me suis toujours demandé ce qui faisait que l’eau y était si chaude, parce que dans mes souvenirs de plages canadiennes, il me semble que c’était frette en titi lorsque j’allais me baigner là-bas.Mais dans la baignade il y a un certain principe, si ton corps est vraiment froid, l’eau a beau être « frette » pour de commun des mortels, elle va te paraître chaude.Suivant cette logique, on se dit que pour vanter la chaleur de leur eau, les habitants du Nouveau-Brunswick doivent être frileux, spécialement du côté de la ville de Truro.En effet, le conseil municipal de cette ville a rejeté à six voix contre une la requête du Truro Pride Group qui voulait faire flotter le drapeau gai sur l’hôtel-de-ville lors des prochaines célébrations de la Fierté. Ah non… de la bisbille au pays de Wilfred!La maire Bill Mills, un farouche opposant au mariage gai, s’est défendu en disant que la demande était arrivée tardivement et qu’un débat public n’a pu être tenu sur cette question. Mais celui-ci en a rajouté en disant que son voté était clairement motivé par la religion. Celui-ci évoquant sa nomination où il a mis la main sur la Bible pour prononcer son serment etc. Il se dit convaincu « qu’il doit bien savoir ce que le Livre a à dire » et trouve que le chapitre 1 de la lettre aux Romains résume bien la situation.Hein?Premièrement, la Bible, c’est pas un livre, mais des livres… plutôt une bibliothèque!Et ce texte, de même que celui du Lévitique est souvent utilisé pour justifier l’opposition à l’homosexualité. Mais que dit ce texte… et qui l’a écrit. C’est Saint Paul de Tarse qui après son illumination sur le chemin de Dams s’est mis à croire en Dieu, à prêcher la Bonne Nouvelle et à communiquer avec les Églises chrétiennes naissantes pour les encourager etc. Donc, Paul est un converti, un pur et dur, qui rejette les divers styles de vie, qu’il condamne maintenant les considérant comme des erreurs et il en adopte un seul, un nouveau, unique et vrai.Il n’est pas étonnant que Paul, veuille convaincre les gens à qui il écrit. D’ailleurs, voici le passage invoqué par M. Mills où Paul parle des divers dérèglements païens :

« C’est pourquoi Dieu les a livrés, par les convoitises de leur cœur, à l’impureté où ils avilissent eux-même leur propre corps. Ils ont échangé la vérité de Dieu contre le mensonge, adoré et servi la créature au lieu du créateur qui est béni éternellement. Amen. C’est pourquoi Dieu les a livrés à des passions avilissantes : leurs femmes ont échangé les rapports naturels pour des rapports contre-nature; les hommes de même, abandonnant les rapports naturels avec la femme, se sont enflammés de désir les uns pour les autres, commettant l’infamie d’homme à homme et recevant en leur personne le juste salaire de leur égarement »

Conversion of St. Paul CIIIv 1
qq rb xr

Donc nous avons ici droit au Dieu vengeur de l’Ancien Testament… celui qui punit et torture et crée des déluges, détruit sa création. C’est la vision du Dieu de Paul qui nous est ici révélée, une vision où l’homme se doit de craindre un Dieu qui le châtiera s’il ne se soumet pas à un code de conduite. Mais ce qui est le plus impressionnant dans ce texte, c’est que ce soit Dieu lui-même qui avilisse les païens en leur faisant commettre des actes « immoraux »… par la liberté d’action. Si je suis cette logique, l’homosexualité serait donc un projet de Dieu??? Donc c’est Dieu lui-même qui me laisse, en toute conscience, baiser avec mon chum? Wow!!! Les hétéros peuvent pas en dire autant! Et lors de la jouissance, je sens vraiment en mon corps, que je reçois le juste salaire (en liquide) de mon égarement!Bien franchement, ce qu’il faut comprendre du texte de Paul, c’est que dans un contexte d’Église naissante, il exhorte les communautés à rejetter les comportements qui nuirait à la croissance du groupe et termineraient un lignée. Mais c’était des croyance d’il y a fort longtemps et certes, les propos de Paul serait qualifiés d’homophobe aujourd’hui. Mais Paul vivait dans son époque… ainsi, évoquer le texte de Paul, comme l’a fait M. Mills, dans le contexte actuel, c’est réclamer de retourner à l’époque de Paul. Une crucifixion avec ça?Mais M. Mills a tout de même insisté pour dire qu’il n’est pas contre les gais et lesbiennes mais qu’il ne devrait pas faire la promotion de ce « style de vie ».Donc M Mills si vous savez vraiment ce que « le Livre » dit, vous devriez savoir que faux-jetons n’y connaissent pas des destinés très glorieuses. Avec votre bigoterie et votre fond de puritanisme bien senti le tout doublé d’une « pollitically correctness » dégoutante, c’est aux États-Unis que vous devriez sévir.Mais le plus étonnant de toute cette histoire, c’est que la ville voisine de Truro a voté en faveur d’une requête similaire.Mais moi. J’ai trouvé la solution… pourquoi ne pas hisser le drapeau des gay-catholique… comme ça tout le monde serait content!!!Source Cyberpresse