Dans ma quête à la meilleure solution de musique, j’évalue actuellement Tidal en remplacement d’Apple Music comme service de streaming musical. La raison? La qualité de compression en FLAC. Voici pourquoi.

Retour sur le concept

La compression, que ce soit d’une image, d’un film ou d’une piste audio, utilise un algorithme mathématique qui permet de réduire des zones de données d’une source pour réduire au final le poids de cette donnée.

Une image en JPEG réduit les zones de noir et de blanc en dégradé ce qui permet de passer d’un fichier lourd sans compression de, exemple, 4 Mo à 0,1Mo.

Une vidéo en MP4 compresse l’image et le son avec les codecs de cette norme (le H.264 qui est l’algorithme de compression et décompression des fichiers MP4) .

Pour la musique, c’est la même logique. Le très vieux et populaire MP3 est en fait le standard de l’époque, le MPEG.

Microsoft a développé son standard avec le WMA, Apple a utilisé le standard MP4 pour ses fichiers M4A. Reste d’autres codecs de compressions comme le Vorbis et finalement le FLAC.

Le FLAC est un format de compression sans perte. Il n’enlève aucune information au flux audio. Des solutions propriétaire sont aussi équivalentes. Le Apple Lossless, le WMA Lossless sont aussi compétiteurs au FLAC.

Le standard c’est quoi?

Le format de musique imposé sur internet est le MP3. Il a été popularisé à une époque où l’on se branchait sur internet avec des lignes téléphonique et où charger une seule image pouvait prendre plusieurs secondes. Le partage de fichiers musicaux était alors émergeant. La compression très forte était vraiment nécessaire à tout transfert de fichier. L’arrivée de Napster auprès du grand public a finalisé la consécration du MP3 comme format de fichier.

Le MP3, globalement, se compresse aujourd’hui entre 128 Kbit/s et 320 Kbit/s. Plus le débit en kilobits par seconde est faible, plus le fichier est petit (pour passer plus rapidement dans le tuyau qu’est internet), et plus vous avez une réduction de la qualité audio. Un fichier de 96 Kbit/s seconde est mauvais, en 64 Kbit/s ce n’est pratiquement pas écoutable.

Apple MP4

Avec le MP4, sous licence H.264 (c’est le codec utilisé pour la télé et le cinéma pour faire de la compression en HD), Apple a choisi la sécurité. C’est une norme de l’industrie et c’est l’évolution naturelle du MPEG 3. Sur iTunes, si vous achetez de la musique ou si vous êtes abonnés à Apple Music, vous utilisez ce codec dans les fichiers M4A.

Apple a fixé un standard. C’est en MPEG 4 en 256 Kbit/s ou rien! Un compromis entre deux niveaux de compressions, donc une compression moyenne avec un codec plus moderne que celui du MP3 mais de la compression quand même. Si vous avez vos propres CD, vous pouvez les encodé sans compression en Apple Lossless mais si vous acheté ou si vous êtes abonnés à du streaming, contentez-vous du moyen.

Les différents services de streaming de musique ont à quelques exceptions près, établi les mêmes standards. Spotify utilise du MP3 en 160 Kbit/s et offre très généreusement du 320 Kbit/s avec l’abonnement Premium. Ridicule. Google Music? Encore du MP3 en 320 Kbit/s.

Le streaming en haute qualité audio SVP!

Qobuz est une société de streaming et de vente de musique au HQ (HiFi pour l’Amérique). Ils ne sont malheureusement que limités au territoire Français et leur catalogue est limité.

Tidal est un compétiteur qui offre dans son service de base de la compression à 320 Kbit/s pour son service de base mais il supporte le FLAC à 1411 Kbit/s dans son offre HiFi! Enfin, on parle ici de qualité CD!

Je vous parlerais plus en détail de Tidal dans un prochain article. J’ai pris l’abonnement gratuit pour un mois histoire de le tester à fond!

En résumé

La compression de la musique devrait vous préoccupé. C’est ce qui fait souvent qu’une chanson vous irrite même si à la base vous l’aimez, elle est perçue comme du bruit plutôt que comme une mélodie par votre cerveau.

La musique sans perte à la FLAC est-elle absolument nécessaire? Non.

Mais elle vous permettra d’aller plus loin dans vos sessions d’écoute intensives, de ne pas fatiguer vos oreilles, de monter le volume sans vous sentir oppressé par votre musique. C’est globalement les avantages rencontrés. En plus de pouvoir mépriser les gens qui écoute Adele en MP3 96 Kbit/s!

Sources: Wikipedia : MP3, FLAC, Apple Lossless, MPEG4