Même si Guillaume est parti en croisade contre les recettes sur internet, je me permets de vous proposer celle de mon lapin à la crème.

C’est riche, c’est gouteux et c’est un délice.

Attention: La préparation de cette recette débute la veille!

Découper en morceau un lapin et le faire mariner dans la préparation suivante de 12 à 24 heures au frigo.

  • Entre 500 ml et 1 litre de vin blanc (assez pour couvrir le tout);
  • 1/2 tasse d’huile d’olive;
  • 2 gousses d’ail écrasées;
  • 1 oignon coupé en petit morceau;
  • 2 carottes émincées; sel et poivre.

Par la suite, calculer 2 à 3 heures pour la cuisson. Attention Guillaume, tu ne dois pas mettre tes mains dans la préparation une fois sur le feu, ça brule!

Porter le mélange à ébullition dans une grande casserole. Y ajouter des champignons en morceau (deux tasses), 1/2 de tasse de beurre, du thym, une grosse cuillère à souper de moutarde de Dijon. Faire bouillonner à petit feu pendant deux heures. Retirer les morceaux de lapin et ajouter des pommes de terre coupées en cube; augmenter le feu pendant 30 minutes. Ajouter 400 ml de crème 35% (crème à cuisson, pas à fouetter) à votre préparation. Diluer deux cuillères à soupe de fécule de mais dans un demi-verre d’eau froide; une fois la fécule bien mélangé, verser en petite quantité dans votre préparation et mélanger doucement pendant une minute, le temps que la crème épaissit. Ajouter autant de fécule que vous désirez, mais toujours en petite quantité (attention, la fécule continue toujours déplaisir en mode cuisson… et dans votre ventre!). Ajouter votre lapin à la crème et retiré du feu. Mélanger un peu le tout et servir à vos invités. Voilà. Bonne dégustation.

  • 2 tasses de champignons en morceau;
  • 1/2 de tasse de beurre,
  • du thym,
  • une grosse cuillère à souper de moutarde de Dijon;
  • 400 ml de crème 35% à cuisson;
  • deux cuillères à soupe de fécule de mais

2 Commentaires

  1. Après d’innombrables commentaires désobligeants (du genre «franchement, faut être malade pour faire ça», «aucun respect pour les animaux » etc.), j’ai décidé de fermer les commentaires sur ce billet. Vous êtes vraiment trop connes.

    Premièrement, j’aime les animaux, vivants ou morts.

    Deuxièmement, je suis fils de boucher, j’ai appris très jeune à aimer et respecter la bonne viande qui fini dans mon assiette.

    Troisièmement, je ne comprends pas ce qui vous énerve le plus, moi qui fais une grimace à un lapin mort ou le lapin en lui-même.

    Faudrait penser faire une psychanalyse, bande de mangeuses de luzerne anorexique! Grrr… Bye the way, ma recette est vraiment très bonne.

Comments are closed.