Décidément, le TMN confirme que son public cible est le boomer banlieusard décérébré.

Encore une fois, une production digne d’un théâtre d’été, une pièce joué par des comédiens de talent dans une mise en scène qui date du 19e siècle. Un décor en carton digne des spectacles de fin d’études d’école élémentaire.

Les gags sont tellement usés, claquement de porte, la maitresse sort, oh, grand Dieu, devant la femme du mari qui sort par une autre porte pendant que le majordome entre et s’écrit «une invitée arrive!». Eurk.

Au bout de 5 minutes, j’avais l’impression de regarder TV5 un dimanche après-midi

J’ai quitté à l’entracte par politesse, mon temps vaut plus que cette merde. Seul point positif indirectement: Pontagnac (Alain Zouvi?) est joué dans le style (imitateur?) Christian Clavier. Seul intérêt, mais vraiment pas en rapport avec la pièce….

Vous pouvez voir dans la vidéo suivante le style. Retirez la moitié du budget décoration et vous aurez un bon exemple de la production du TNM.

Vraiment, à part les décérébrés qui vont dire que «c’était ben bon, La Presse l’à dit», qui ont un réseau Facebook avec plein de matantes comme amies, cette pièce est la plus grosse merde que j’ai vue de tous les temps.

PS J’ai enduré Tristan und Isolde de Wagner plus longtemps avant de quitter la salle que cette merde, et vraiment pas pour la même raison…