Que dire… Inégal? Beau et désordonné? 

Je suis amateur de musique narrative, j’ai beaucoup aimé le sacre. La mise en scène correspondait à l’histoire ressentie dans la musique de Stravinski. 

Par contre, l’oiseau… On se demandait c’était quoi que l’on nous présentait. J’ai regardé des clips sur YouTube de l’oiseau et il est rouge, en feu. Hier soir on a eu droit à une plume (symbole de l’oiseau) noyée dans une mer de bleu. Passons. 

J’ai bien aimé aussi Presto-Detto (sur du Vivaldi), avec une belle chorégraphie. In Honour Of était aussi très abouti et en harmonie.

Une soirée somme toute réussit, mais qui laissait sur sa faim.