C’est fou comment on lit différemment l’été. On se fait des réserves, on ressort des vieilleries jamais lues, des classiques aussi, on se voit déjà en bord de piscine avec une belle pile de bouquins méthodiquement sélectionnés pour avoir une lecture parfaitement adapté à l’environnement chaud et languide des vacances d’été. Lecture parfois alcoolisée aussi, petit plus qui booste certains romans déjà pas mal barrés. Voici donc une belle sélection, cru été 2015.

Raziel Reid / When everything feels like the movies

static1-squarespaceToute liste d’été qui se respecte se doit d’avoir au moins un livre gay jeunesse. Et celui-ci, récipiendaire d’un prix du Gouverneur Général et dans le même temps vilipendé par une certaine presse conservatrice (car jugé « inapproprié » pour les jeune), semble parfait pour une lecture de piscine à la fois légère et un rien subversive.
 
 

Neil Smith / Boo

static1-squarespacePour poursuivre dans la veine canadienne, le premier roman d’un auteur de Montréal, dont les prémices sont plus qu’alléchantes : après avoir été victime d’un tragique accident, Oliver « Boo » Dalrymple, ado outcast de 13 ans, se réveille dans un bien étrange paradis : une ville uniquement habitée par des jeunes de 13 ans…

Nick Cutter / The Acolyte

UStatic1 squarespace 11n troisième canadien, de Toronto ce coup-ci, Nick Cutter (pseudo de Craig Davidson) est une des étoiles montantes de la littérature d’horreur des années 2010. The Acolyte est son troisième roman en à peine un an et demi et la pluie de louanges ne tarit pas, même si le succès reste encore confidentiel (surtout au Canada…) Le héro du bouquin est Jonah Murtag, un Acolyte des forces de police de la Nouvelle Bethléem. Son boulot : éradiquer toute foi hérétique, ses pratiquants et ses objets de culte.