L’Isle-Verte – Les médias en font tout un BBQ!

Suis-je insensible ou simplement épuisé par l’acharnement médiatique et écoeuré par les charognards politiques, Pauline Marois en tête?

En effet, depuis qu’un train rempli de gaz a explosé dans un village cet été, on fait tout un spectacle au moindre déraillement de train ou au moindre incendie.

J’en suis venu à me demander si ce n’était pas les journalistes ou Pauline Marois qui mettait le feu un peu partout, c’est pas des farces!

Sérieusement, je suis bien désolé pour la trentaine de vieux fini qui ont brulé vif dans leur résidence, mais, juste comme ça, c’est pas la première fois qu’un incendie tue du monde.

En plus on nous sort que c’est la faute de la résidence qui n’avait pas de gicleur sur la moitié de son bâtiment. Ben vous savez quoi? Les vieux qui y habitaient le savaient! C’est pas un vice caché. Ciboire, c’est tellement laid un gicleur que tu le sais si tu en as un ou pas dans ton appartement!

Les médias en font tout un BBQ!

Pas assez qu’ils sont mort et pas encore récupéré (au moins dans la glace leurs cadavres ne vont pas se décomposer), les médias s’acharnent à recréer le Lac Mégantic. On veut une mairesse héroïne, un méchant américain sans-coeur et Pauline qui vient pleurer ses enfants perdus.

Ben non. La mairesse était en vacance dans le sud, y’a pas de méchant des cette histoire, pi Pauline Marois en actuellement en avion où elle abandonne un congrès économique pour valoriser le Québec et les investissements.

Plutôt que de travailler pour sortir le Québec de la merde, elle vient jouer les pleureuses auprès de la population rurale, histoire de faire monter encore un peu plus son parti d’extrême droite dans les sondages.

Finalement, si vous êtes comme moi et que vous en avez assez de l’indigeste couverture médiatique, et bien fermer votre télé! Car en réalité c’est juste un incendie avec morts qui a eu lieu à L’Isle-Verte. Pas de quoi en faire un “reality show”!

Mise à jour 25 janvier 15h20:

J’ai retiré temporairement cet article au public, non pas qu’il était inapproprié, mais parce qu’une vendetta «social» m’est tombée dessus.

Entre le moment où j’ai mis cette article en ligne jusqu’au moment ou la vendetta a débuté, environ 6 personnes avait consulté celui-ci.

J’ai eu plus de 1400 visites sur ce texte entre 13h30 et 15h20… Plus de 40 commentaires haineux (genre: gros chris tu mérite de brûler toi aussi!), 3 commentaires positifs…

En effet, commentaire méprisant sur commentaire haineux en mon endroit, je ne pouvais laisser ce texte en ligne. Non pas qu’il était mauvais ou erroné, mais simplement parce que le sujet de la mort est trop «sensible» pour certaines personnes.

Je répète que je suis vraiment désolé de la mort ce ces personnes. Mon texte se voulait une dénonciation des médias qui en font un spectacle et des politiciens qui achètent des vôtes par compassion.

J’ai été mal compris. Je m’en excuse auprès des gens politiquement corrects que j’ai heurtés par mes propos incendiaires…

Yannick L
Yannick L

Épicurien technologique, amateur de culture sous toutes ses formes, ancien militant gay.