Milk VS Twilight

advocate

Avec la sortie imminente de Milk de Gus Van Sant il faut bien évidemment se préparer à entendre et lire toutes les horreurs habituelles. Le film étant semble t’il très très militant du point de vue droits civiques gays (une très bonne chose vu ce qu’il se passe aux États avec la proposition 8 visant à restreindre la définition du mariage) il risque de s’en prendre plein la gueule assez vite. Une biopic pédé ça va, mais faudrait quand pas qu’il y ait trop de sodomites dedans! Les gentils américains pourraient être traumatisés à vie! Il suffit d’aller faire un tour sur certains messages-boards non conservateurs (genre imdb) pour réaliser à quel point la haine homophobe fait un retour en force ces temps-ci, justifiée par Dieu (évidemment!) et la constitution américaine fraîchement amendée par les culs bénis.Et, pendant ce temps là, la masse se précipite sur Twilight, la grosse daube tirée du non moins merdeux roman de Stephenie Meyer, ou les « bons » vampires résistent à leurs instincts de tueurs prédateurs afin de pouvoir être acceptés par la société et les gens « normaux ».Ça ne vous rappelle rien?Militante mormone s’il en est, Meyer se fait une joie de faire don de 10% des profits qu’elle engrange grâce au film à l’église mormone, soit un des lobby les plus anti-gay des USA.Bravo madame Meyer, le monde sera bien plus propre grâce a vous et vos livres. L. Ron Hubbard (autre écrivaillon de pseudo fantastique de très bas étage puis fondateur de l’église de scientologie) à de la compétition.Et dire que certains osent la comparer à J.K. Rowling…