Revue de l’année 2006 par Yannick

Livres

1- Meg Rosoff – Maintenant c’est ma vieSupposément livre pour enfant, l’action se déroule en pleine guerre, alors que l’Angleterre est occupée par on ne sait qui. Une ado new-yorkaise tente de survivre à la folie des hommes. C’est magnifiquement écrit, le rythme est bon, plutôt dur comme réalité, sans tabou.2- Sarah Waters – AffinitéesL’histoire d’une jeune fille de bonne famille qui devient dame patronnesse dans une prison pour femme. S. Waters nous transporte en 1874, dans un environnement sombre, où on sent l’humidité et l’huile des lampes, à travers cette aventure sordide, prises entre le bien et le mal.3- Jean-Claude Mourlevat – Le combat d’hiverLe parcour d’un groupe d’orphelins leur apprendra, dans un contexte politique dominé par un gouvernement totalitaire, le destin tragique de leur famille. Ce livre est en ligne droite avec Maintenant c’est ma vie. C’est plein d’espoir, de violences, d’amour et de passion. Je trouve seulement trop court ce récit, un peu comme si l’auteur s’était dépêché de conclure pour entrer dans sa date de livraison.4- Natasha Beaulieu – L’ombre pourpreDernier d’une trilogie (je hais les trilogies, obligé de relire les premiers livres après quelques années d’écarts), L’ombre pourpre nous transporte dans l’univers de mondes parallèle, lié à Londres et au parc Lafontaine. Brillant et surtout québécois.5- Michel Tremblay – Le trou dans le murDernier roman de Tremblay, il nous ressort les fantômes de la Main pour nous en faire le récit. C’est bien, mais je suis resté sur ma faim. Il y a trop de fantômes importants sur la Main pour se limiter à cinq histoires. Mais c’est mieux que rien.

Films/TV

Cachorro

1- Cachorro (esp)La réalité d’un gay (bear à Madrid) est chamboulée lorsque sa soeur lui confie son garçon pour quelque temps. Le voyage de la soeur se termine en prison et le frère reste responsable du gamin. Une belle tranche de vie, sans caricature. Un film de gay pour les gays. Décidément mon film de l’année.2- 20 Centimètres (esp)Marietta, un transsexuel de Madrid, souhaite couper l’héritage génétiquement monstrueux de son père. À travers les aventures de son quotidien, nous suivons notre héroïne qui tente de gagner sa vie avec la prostitution. Le problème c’est qu’elle est narcoleptique et qu’elle rate beaucoup de clients. Ses périodes d’absences sont sujettes à différent fantasmes de comédie musicale, des grands moments de beauté, imaginés par ce personnage si attachant.3- Le Château ambulant (jap)Une jeune femme est transformée en vieille lorsqu’une sorcière lui jette un sort. Elle s’enfuit pour s’isoler et découvre le château d’un jeune sorcier. Celui-ci vit avec un drame qu’il doit cacher. Mais le mal qui le ronge l’anéantit de jour en jour, alors que leur pays est en guerre, que la politique utilise les sorciers comme armes de combat. Film d’animation fabuleux, où l’imaginaire des scénaristes est à couper le souffle.4- OSS 117 (fr)C’est ma comédie de l’année. Jean Dujardin nous a concocté un personnage haut en couleur, raciste, imbu de lui-même, homophobe à tendance douteuse, impérialiste comme tout bon français. C’est jouissif. Une belle autocritique d’un empire français révolu.5- Samantha Oups! Vol 3 et 4 (fr)C’est pas un film mais une série de sketches télé. Mais je ne peux passer sous silence les rires que Smantha et Chantale mon donnés. Sublimement débile. J’adore!

Musique

scissor

1- Scissor Sisters – Ta-DahLes SS m’ont encore une fois mis sur les hautes. C’est festif, très bien produit, me met dans une ambiance de plaisir rock. Bien assumé.2- Yusuf – An Other CupC’est l’album que j’écoute le plus depuis sa sortie. Le style est bon, la production parfaite. C’est de la musique pour quand je suis heureux.3- Amanda Lear – Forever GlamSurprise de l’année, c’est Francis qui me l’a fait découvrir. Une vieille crooneuse qui nous propulse dans un passé que l’on a pas connu, qui nous fais sentir les odeurs du passé, et les siennes sentes bon.4- Above & Beyond – Tri-StateEncore de Francis, j’ai découvert que j’aimai la trance. C’est tout doux et ça fait du bien. Idéal pour terminer la semaine, un peu comme un bon massage. Idéal en écoute au casque.5- Pet Shop Boys – FundamentalJ’ai hésité avec cet album. C’est pas que j’aime pas, c’est simplement parce qu’il est, à mon avis, inégal. Mais il contient trop de grosses tounes trop fortes pour ne pas le citer dans cette liste.