Top 10 musicale du printemps

Petit bilan (provisoire of course) du premier trimestre musical 2002.

01 – Pet Shop Boys “Release”

La grande classe. Rock mais pas trop, fif à l’extrême (Ah… Quelle pochette de passive!) Et toujours cette balance parfaite entre élégance onctueuse et vulgarité assumée. Une fois encore, un must absolu.

02 – Céline Dion “A New Day Has Come”

Céline poursuit sa quête de l’album pop parfait. Son petit dernier mange à tous les râteliers, est hyper bien produit (que d’argent…) et n’épargne aucun marché potentiel. Jouissif. Total respect.

03 – Alanis Morrissette “Under Rug Swept”

Moins de hurlements et plus de mélodie. Et un changement de producteur des plus judicieux (la demoiselle s’autoproduit dorénavant). Sans aucun doute son meilleur album (et le plus abouti). Superbe.

04 – “Cindy – Cendrillon 2002”

Plamondon est enfin parvenu à pondre l’ultime ” musical ” variété. Commercial, résolument quétaine et totalement pouffe, ” Cindy ” est un disque populaire d’une rare inélégance. La critique branchouille déteste déjà. Évidemment moi j’adore !

05 – Craig Armstrong “As If To Nothing”

Craig Armstrong passe avec aisance l’épreuve du second album solo. Mais le résultat est tout de même un (petit) cran en dessous de ” The Space Between Us “.

06 – Marianne Faithfull “Kissin’ Time”

La vieille starfuckeuse des sixties est (une fois de plus) de retour. Électronica et chansons cochonnes emballées par quelques grands noms de la pop et du rock actuel (dont Daho). Excellent.

07 – Barry Harris & Chris Cox present “Thunderpuss”

Enfin une première vraie compilation mixée pour les rois incontestés de la housse pouffiasse ! Un mix de hurleuses hystériques (avec de la pétasse de premier ordre en plus ! Madonna, Britney, les PSB, …), bien vulgaire comme on aime. Et c’est tellement fif… De la musique de tantes !

08 – Jean Louis Murat “Le Moujik Et Sa Femme”

Après deux ou trois (voir plus) albums en manque d’inspiration, l’auvergnat revient par la petite porte avec un album simple (enregistré en 12 heures !) mais qui fait mouche. Premier come-back réussi de l’année.

09 – Natasha St-Pier “De L’Amour Le Mieux”

La petite à enfin trouvé en Pascal Obispo un producteur qui sache canaliser sa voix (y’a bien assez de hurleuses comme ça au Québec). Résultat : un album plutôt réussi même si le chant de la demoiselle manque encore de vécu. A suivre.

10 – Miss Kittin & The Hacker “First Album”

So french, so chic. Un son années 80, du cul, et BEAUCOUP d’attitude. On se croirait vraiment en 1982, même si ce disque va très certainement vite devenir le son 2002 des backrooms de la planète.