Que ce soit pour son scénario fou, ses personnages hallucinants, sa texture, son image, sa musique, sa lumière, quand on regarde la série télé Utpoia, on ne peut que faire des références à d’autres références tout aussi cultes.

La série joue entre Twin Peaks et X-Files, entre le surnaturel et le complot. Très stressant, le scénario s’amuse avec nous, à nous faire avancer à petits pas dans un univers somme toute plutôt malsain et violent.

La réalisation est magnifique et est plus cinématographique que télévisuelle. On y traite de sujets légers comme le meurtre d’enfants, une fusillade dans une école, la corruption, mais c’est surtout l’homogénéité de l’oeuvre qui lui permet de prendre sa place au sein des séries cultes de ce monde.