in

Cacahouette de cacahouette

Les Oraliens sont éternels!

Dans le premier épisode, Picabo et Kalinelle s’amusent à torturer Couac, mon pauvre petit perroquet adoré. Les salops! Surtout avec leur petit accent faussement français (quoi que c’est peut-être à cause de ça que je suis marié avec un ex Francais aujourd’hui, mauvaise influence de Télé-Québec).

Dans le second épisode, Millimagino lie la Princesse aux bois dormants à Couac (qui veut être une princesse, déjà des tendances homosexuelles). Kalinelle pour sa part corrige le mauvais accent des petits amis, faut pas dire jard-ein mais jardin! La princesse (Couac) prend alors une rose par la tige pour s’endormir (hou là là!). La finale, on est pas tout croche, on est tordu! Bravo les Oraliens!

Picabo: Hubert Gagnon

Kalinelle: Ginette Amphouse

Couac: Gaétane Laniel

Francolin: Serge L’Italien

Millimagino: Pascal Rollin

Laisser un commentaire

Love Letters from Korla Pandit

Aerobique Exercise Workout Album avec Miss Piggy